Du bon usage des technologies

Originaire des US, le télétravail consiste à exercer ses tâches professionnelles à distance.


Que ce soit à la maison ou encore dans un lieu de coworking, le salarié est en mesure de travailler, du moment qu’il a accès à internet. C’est en 1950 que ce concept fit son apparition en Amérique par le mathématicien Norbert Wiener. Ce dernier relate l’histoire d’un architecte qui supervisait à distance la construction d’un immeuble aux USA, et ce, à l’aide de transmissions de données.
Et ce n’est qu’en 2002 que des millions de télétravailleurs sont recrutés en Europe…

Comprendre les avantages et les contraintes des outils technologiques, c’est aussi prendre en compte la surcharge cognitive et surtout éviter dans le cadre de la formation ou de réunions virtuelles, les efforts de concentration et la fatigue provoquée par le travail à l’écran qui constituent des freins à l’apprentissage et à la concentration.

Lire la suite de l’article .


Articles les plus récents

par  Claire Jan

    Du bon usage des technologies

    Originaire des États-Unis, le télétravail consiste à exercer ses tâches professionnelles à distance.
    Que ce soit à la maison ou encore dans un lieu de coworking, le salarié est en mesure de travailler, du moment qu’il a accès à internet. C’est en 1950 que ce concept fit son apparition en Amérique avec le mathématicien Norbert Wiener. Ce dernier relate l’histoire d’un architecte qui supervisait à distance la construction d’un immeuble aux USA, et ce, à l’aide de transmissions de données. Et ce n’est qu’en 2002 que des millions de télétravailleurs sont recrutés en Europe.
    Comprendre les avantages et les (...)

    par  Claire Jan

      Management à distance en situation exceptionnelle

      Le confinement bouleverse la vie des actifs, modifie certaines mesures les concernant et transforme même le code du travail.
      Manager à distance devient ainsi une nécessité pour les salariés dont la présence n’est pas indispensable sur leur lieu de travail habituel
      Mettre en place une organisation basée sur un management à distance ne s’improvise pas, encore faut-il s’assurer que chaque collaborateur possède des outils adaptés : ordinateurs portables, messageries en ligne, une accessibilité à des logiciels de partage, … Pour le manager, c’est le moment de s’adapter et de trouver un positionnement (...)

      par  Claire Jan

        Quel rôle pour les OPCO ?

        Par la loi « Avenir professionnel », les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) ont été remplacés des OPCO (OPérateurs de Compétences. Si l’acronyme est proche, le rôle dévolu aux nouveaux opérateurs de compétences est remanié et il est intéressant de se pencher que leurs missions en ce début d’année 2020.
        Alors que les OPCA avaient pour principale mission de collecter les contributions des entreprises et de financer leurs actions de formation, les OPCO ont désormais pour mission d’accompagner les entreprises à mettre en œuvre leur politique de développement des compétences.
        La mutualisation des (...)

        par  Claire Jan

          Entretien Pro et bilan à 6 ans

          La loi du 5 septembre 2018 a modifié les dispositions concernant l’entretien professionnel : si l’employeur doit toujours examiner 3 éléments lors de l’état des lieux récapitulatif, le texte a posé le principe d’une sanction applicable en cas de non respect. Etat des lieux pour mieux comprendre. L’ordonnance du 21 août 2019 prévoit que l’état des lieux récapitulatif à 6 ans puisse être réalisé jusqu’au 31 décembre 2020 ce qui permet de bénéficier de plus de temps pour réaliser le bilan (9 mois de plus).
          Le rappel des obligations Action de formation non obligatoire et entretien professionnel Chaque salarié (...)

          par  Claire Jan

            2020 : Les changements à prévoir pour le CPF

            Créé en 2016, le Compte Personnel de Formation ne rencontre pas le succès escompté : sur les 33 millions de personnes concernées, seules 7,8 millions ont franchi le pas et l’on créé. C’est pour cette raison que la ministre du Travail a décidé de faire évoluer les choses afin de rendre le CPF plus attractif. Ainsi, les actifs conservent leurs droits à la formation au-delà de 2020 à la condition que chaque salarié ou demandeur d’emploi se connecte sur le site dédié avant le 31 décembre 2020, en vue de créer un compte et de visualiser en quelques clics, le montant des droits acquis et de pouvoir convertir les (...)