Engagement projet

par  Claire Jan

    Sentiment d’appartenance et engagement dans un projet

    L’engagement au travail est un élément de base qu’il est important de développer au sein de l’équipe ; celui ci permet aux personnes impliquées d’apporter des éléments positifs, soit par leur efficacité améliorée, soit par les nouvelles suggestions qu’ils pourront faire.

    Comment développer cet engagement ? Simplement en demandant à chacun des membres ce de son équipe ce qu’il aimerait voir de différent dans sa tâche ; quels sont ses qualités et points forts ; y a-t-il une certaine expertise qu’il veut développer ? Que peut-il apporter de plus au projet ? On peut développer le sentiment d’appartenance tout simplement en prenant le temps d’écouter mais surtout en faisant savoir que les membres de l’équipe sont appréciés.

    Voici quelques suggestions pratiques qui permettent de développer ce sentiment d’appartenance et d’engagement afin que les personnes s’impliquent pleinement, et à ne pas risquer de les perdre en cours de route :

    Accueillir les personnes chaleureusement
    Toute personne, quelle qu’elle soit, sera prête à participer à votre projet si elle se sent accueillie à bras ouverts. Si ce n’est pas le cas, vous ne la reverrez plus. Essayez d’être présent pour accueillir personnellement les participants à leur arrivée, pour leur poser des questions et pour faire leur connaissance.
    Un accueil chaleureux des nouveaux arrivés, ainsi que des personnes qui ont participé aux activités depuis le début, devrait faire partie intégrante de la culture de votre projet.

    Être attentif aux différences culturelles
    Les membres de votre équipe de travail peuvent provenir de différents groupes ethnoculturels de votre communauté. Il faut donc se montrer sensible aux différences culturelles qui peuvent exister au sein du groupe. Les gens s’engageront dans votre projet s’ils ont l’impression qu’on les respecte et qu’on reconnaît leur identité culturelle.
    Vous devrez toujours être conscient du fait que le langage, les symboles et les moyens utilisés dans le cadre de votre projet ne seront peut-être pas interprétés de la même manière par tous les participants et n’auront pas nécessairement la même signification pour des personnes issues de milieux culturels différents.

    Parler ouvertement et clairement de votre mission, de vos buts et de vos objectifs
    Les gens ont besoin de savoir dans quoi ils s’engagent. Ils doivent être d’accord avec les principes et les objectifs de votre groupe pour accepter de s’y joindre. En fait, ils s’engageront réellement dans votre projet s’ils sont eux-mêmes capables d’en nommer les objectifs.
    Écrivez votre mission, vos buts et vos objectifs sur une affiche et placez-la bien en vue dans votre salle de réunion pour que tout le monde puisse l’avoir sous les yeux. Expliquez clairement pourquoi ceux-ci sont importants.

    Donner l’exemple
    Les membres d’un groupe veulent souvent vérifier auprès du coordonnateur du projet si leur engagement est adéquat. Votre intérêt pour le travail du groupe se reflétera dans votre attitude et dans vos gestes. Les autres observeront votre comportement et vous emboîteront le pas. Si vous leur inspirez confiance, les chances que vous puissiez compter sur eux sont plus élevées. L’engagement est contagieux.
    Cependant, si votre charge de travail vous épuise et vous rend malheureux, les autres le remarqueront aussi et ne seront pas portés à vous imiter. N’oubliez pas que le processus de promotion de la santé mentale est tout aussi important que les résultats !

    Confier la bonne tâche à la bonne personne
    Pour s’engager à fond, les gens ont besoin de sentir que leur contribution est importante. Demandez-leur de quelle façon ils aimeraient vous aider et essayez de leur trouver une tâche qui correspondra à leurs intérêts.
    Assurez-vous que le niveau de difficultés est adapté aux capacités des gens, sinon la tâche pourrait leur sembler insurmontable ou ennuyeuse. À mesure que vous connaîtrez les gens, vous pourrez leur confier des tâches de plus en plus exigeantes. Les défis sont stimulants et permettent d’entretenir le feu sacré.
    Il faut parfois encourager les gens à accomplir des tâches qu’ils n’ont jamais envisagées auparavant. Demandez-leur ce qu’ils aimeraient essayer. De plus, confiez-leur une tâche qui les amènera à entrer en contact avec d’autres participants, de sorte qu’ils s’intégreront dans le groupe aussi rapidement que possible.

    Créez un climat qui favorise l’appréciation et le respect mutuel
    Pour continuer à s’intéresser à votre projet et à s’y engager totalement, les gens ont besoin de se sentir respectés et appréciés. Essayez de créer un climat où les personnes se respectent et s’apprécient mutuellement.
    Si les esprits s’échauffent au cours d’une discussion ou s’il y a un conflit, assurez-vous que les personnes concernées continuent de traiter les autres de façon respectueuse. Les conflits font partie de la vie et peuvent devenir d’importantes occasions de croissance. Ils ne doivent pas être ignorés. Il faut plutôt les résoudre au grand jour, en reconnaissant les intérêts légitimes des personnes concernées et les objectifs du groupe.
    Pour que les conflits s’avèrent utiles et n’aient pas de conséquence négative sur les activités de votre groupe, ne tolérez pas d’attaque personnelle envers qui que ce soit. Faites en sorte que les discussions portent uniquement sur les problèmes. N’oubliez pas les règles de base de fonctionnement et demandez à tout le monde de les respecter !

    Écouter les autres !
    L’un des éléments clés de la promotion de la santé mentale est la possibilité pour une personne de participer aux discussions où l’on prend des décisions sur des sujets qui la concernent directement. C’est pourquoi il est important que chacune d’entre elles puisse exprimer ses idées et ses opinions au cours de ces discussions. L’écoute active et respectueuse est cruciale pour créer un climat qui incite les gens à s’engager dans un projet.
    L’écoute est un outil puissant. Tout le monde peut avoir besoin d’une oreille attentive. Lorsque vous écoutez une autre personne de façon respectueuse, elle aura le sentiment qu’elle est digne de votre confiance et que ses opinions sont importantes à vos yeux. En lui témoignant de l’intérêt et en lui faisant confiance, vous l’aiderez à avoir des idées claires et créatives.

    Aider les autres à devenir des leaders
    Bien que tous n’ont pas les mêmes talents et la même expérience en ce qui concerne le leadership, chacun peut apporter une contribution importante. Pour aider à maintenir l’engagement envers votre projet, voyez dans chaque personne un leader potentiel et aidez-la à reconnaître ses talents en la matière. Le leadership ne se limite pas à l’animation d’une réunion - la personne qui résout des conflits dans l’ombre joue un important rôle de leader, tout comme celle qui déclenche un éclat de rire général lorsqu’une réunion est longue et que le niveau d’énergie du groupe diminue.
    Si les personnes se voient elles-mêmes comme des meneurs, elles auront le sentiment qu’une partie du projet leur appartient et auront plus tendance à prendre des initiatives pour s’assurer que tout fonctionne bien.