Le Compte Personnel d`Activité

Le Compte Personnel d`Activité (CPA) est ouvert !
par  Claire Jan

    Ouvrez dès maintenant votre compte en ligne.

    Inscrit dans la loi Travail, le Compte Personnel d’Activité - CPA – doit aider les actifs à construire leur parcours professionnel. Depuis le 1er janvier 2017, le portail du CPA est consultable sur internet ou sur une application mobile.

    Les salariés et les demandeurs d’emploi âgés d’au moins 16 ans bénéficient d’un Compte Personnel d’Activité et peuvent maintenant ouvrir leur compte en ligne.

    Les travailleurs indépendants y auront accès le 1er janvier 2018. Pour les fonctionnaires, le principe de leur couverture par le CPA est prévu par la loi, et une concertation avec leurs organisations syndicales définira précisément leurs droits.

    Le CPA est accessible sur www.moncompteactivite.gouv.fr et regroupe les droits issus du :

    • Compte Personnel de Formation (CPF) Il permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation et de les mobiliser tout au long de sa vie professionnelle.
    • Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P) Tout actif exposé à des facteurs de risque de pénibilité dans le cadre de l’exercice de son activité professionnelle cumule des points. Ces points, comptabilisés dans le CPP, sont convertibles en formation, temps partiel ou retraite anticipée.
    • Compte Engagement Citoyen (CEC) Il recense les activités de bénévolat ou de volontariat. Certaines de ces activités ouvrent un droit à la formation.

    Par ailleurs, le portail du CPA propose de nombreux services numériques :

    • Connaître ses droits à la formation professionnelle : les utilisateurs peuvent consulter leurs droits acquis au titre du compte personnel de formation (CPF), du compte d’engagement citoyen (CEC) et du compte prévention pénibilité (CPP).
    • S’informer sur un métier et construire un projet professionnel : Le portail permet à l’utilisateur d’obtenir des informations sur un métier. Des services innovants facilitent l’identification des compétences et des atouts, et la construction d’un projet professionnel individuel.
    • Rechercher une formation adaptée : Le portail du CPA recense les formations qualifiantes et éligibles au compte personnel de formation.
    • Consulter ses bulletins de paie dématérialisés.

    LE CPA POSE LES BASES D’UN DROIT UNIVERSEL À LA FORMATION
    La formation professionnelle bénéficie en France davantage à ceux qui sont les plus formés, qu’à ceux qui en ont le plus besoin. Elle aggrave les inégalités. La loi du 5 mars 2014 issue de l’accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 entre les partenaires sociaux a permis d’engager une réforme très importante avec la création du compte personnel de formation (CPF), mais le CPA nous permettra d’aller encore plus loin.

    Avec le CPA les bases d’un droit universel à la formation sont posées. C’est capital pour lutter contre le chômage : 60% des demandeurs d’emploi ont un niveau de formation inférieur au Bac.

    Un droit universel à la formation pour les jeunes décrocheurs
    Avec le "droit à la nouvelle chance", tout jeune sorti sans diplôme du système éducatif aura le droit de bénéficier d’un capital formation inscrit sur son CPA qui lui permettra de se former gratuitement pour acquérir une qualification. C’est une mesure nécessaire car les jeunes sans diplôme ont beaucoup de difficulté à trouver un emploi, leur taux de chômage est particulièrement élevé. Il faut qu’ils puissent apprendre un métier pour accéder à un emploi durable.
    A noter : tout jeune de moins de 26 ans en situation de précarité, qui n’est ni en emploi ni en formation, pourra aussi demander la "garantie jeunes", dispositif lui permettant de bénéficier ainsi d’un accompagnement personnalisé et d’une aide financière pour faciliter son accès à l’emploi. Lancé à titre expérimental en 2013, ce dispositif sera généralisé grâce à la loi travail en 2017.

    Des droits à la formation majorés pour les personnes peu qualifiées
    Il faut concentrer davantage de moyens vers ceux qui en ont le plus besoin. Les droits individuels à la formation seront portés pour les personnes les moins qualifiées de 24 à 48 heures par an dans la limite d’un plafond porté de 150 à 400 heures. Cela permettra concrètement à chaque personne d’accéder à une nouvelle qualification tous les 10 ans.

    Pour en savoir plus :
    www.moncompteactivite.gouv.fr
    www.gouvernement.fr/compte-personnel-activite-cpa
    http://www.linternaute.com/actualite/societe/1355769-compte-personnel-d-activite-cpa-inscription-fonctionnement-droits-comment-ca-marche/